Il y a un mois jour pour jour, c’était LA fête du 8 décembre, un événement à Lyon!

Comme chaque année, la ville était parée d’illuminations et remplie de touristes. Comme chaque année, toutes les paroisses avaient organisé des veillées et des occasions d’interpeller les foules qui circulent dans les rues tout au long du week-end. Comme chaque année, les membres d’Anuncio s’étaient mobilisés pour un we intense de fraternité et d’évangélisation!

Nous étions une quinzaine à vivre deux jours de mission à Fourvière, avec les séminaristes et les missionnaires du diocèse. Une belle formation/exhortation donnée par Alice et Godefroy, venus tout spécialement d’Aix en Provence, des temps d’évangélisation sur le parvis de la basilique, des moments fraternels autour d’un vin chaud, d’une tisane ou d’une raclette, une magnifique veillée dans la basilique, animée par notre équipe! Bref, deux jours de grâces!

Geoffroy nous partage une de ses rencontres:

Nous étions en train de prier avec mon binôme, Frère Augustin, pour le dernier groupe que nous venions de rencontrer. Personnellement j’avais les yeux fermés à ce moment là, concentré dans ma prière, quand une voix est venue m’en extirper. Une jeune femme venait de nous aborder en nous demandant si elle pouvait nous poser une question. Elle tenait à la main une petite carte de Marie avec le « Je vous salue Marie » écrit sur l’un des côtés. Elle nous demande: « Vous dites ‘je vous salue Marie comblée de grâce… Et Jésus le fruit de vos entrailles est béni…Puis Sainte Marie, Mère de Dieu… Mais pour vous c’est qui Dieu ?’ Elle faisait allusion au fait que l’on parle de Jésus dans un premier temps et de Dieu dans un second. La question elle-même sous-entendait que nous associions Jésus à Dieu. Nous avons donc pu essayer d’expliquer le mystère de la Sainte Trinité, avec la place qu’occupe chacune de ses trois Personnes. La jeune femme était très intéressée et curieuse; étant musulmane, elle ne partageait pas directement notre point de vue. Cependant elle a fini par nous dire elle-même qu’elle ne trouvait pas l’Islam cohérent dans la mesure où il était censé être la suite du Christianisme mais qu’il balayait d’un coup tous les enseignements de Jésus en disant que finalement seul le Coran comptait. Nous lui avons dit qu’elle avait trouvé elle-même la réponse à ses questions!

Le Seigneur a fait des merveilles!

Et hop, on commence l’année, plein d’espérance que Dieu est capable de faire tout ce qu’Il veut, et qu’Il va faire encore! et encore!