Témoignage de Marie, responsable du stand Anuncio au Village du Congrès Mission : 

Cette année nous avions travaillé pour donner une nouvelle jeunesse au stand Anuncio de manière à y gagner en efficacité. L’idée était de mettre en avant l’audace missionnaire développée au sein d’Anuncio par un jeux de devinettes et la présence d’un portrait de ce cher Johnny ! Il s’agissait aussi de proposer plus largement notre expérience missionnaire aux paroisses avec une mission particulière pour la Toussaint « Deux missionnaires et un cimetière ». Et pour attirer de jeunes ouvriers pour la moisson, rien de mieux que de la bière gratuite et un pot « découvre Anuncio !

Je ne sais pas bien quels fruits ont porté ces initiatives auprès des personnes qui sont passées par le stand mais je sais ce que j’y ai reçu. Grâce à toutes ces personnes, j’ai été renouvelée avec force dans mon amour pour les paroisses. Il était si beau de voir naître le désir de la mission dans des réalités si différentes : du prêtre qui s’arrête émerveillé devant l’idée de faire une mission pour la Toussaint, à la dame envoyée par son curé parce qu’ils ont inauguré une mission paroissiale régulière et qu’ils ont le désir d’être formés, en passant par la responsable de pastorale scolaire qui rame à attirer des lycéens et par le catho venu de sa campagne qui se dit qu’il devrait commencer par aller fidèlement à l’église pour pouvoir mettre en place de la mission. Je rends grâce au Seigneur de pouvoir être serviteur de cette soif qui grandit grâce à la formation en paroisse !

Si je devais dresser un tableau de ce qu’il s’y est passé pendant le congrès je dirais que le stand Anuncio c’est Eric, envoyé par son curé parce qu’ils ont commencé à faire de la mission et qu’ils sentent le désir d’être formé. C’est Emmanuelle qui s’émerveille devant une photo du lavomatic. C’est Amélie qui désespère d’attirer des lycéens dans l’aumônerie dont elle a la charge. C’est ce prêtre qui s’arrête interloqué devant le panneau qui lui propose de mettre en place une mission pour la Toussaint. C’est cette petite fille qui promet d’offrir une médaille miraculeuse à la prochaine personne à qui elle parlera de Jésus. C’est Nathalie qui a reçu dans son cœur un appel à faire de la mission cet été lors d’une messe à la grande motte pendant le Festival. C’est ce jeune attiré par la bière gratuite qui se fait alpaguer par un T-shirt rouge. C’est tous ces cœurs qui ont soif de déborder de l’amour de Jésus.

Toute ressemblance avec des personnages existants n’est pas fortuite, les prénoms ont cependant été changés pour cause de non mémorisation.